MENCO, agence partenaire du 4L Trophy



Parce que nous aimons soutenir les projets à impact positif, Menco, votre agence de travail temporaire, a soutenu le projet d’Élise et Bérengère. Ces deux jeunes pilotes orthophonistes de 24 ans ont participé à la 21e édition du 4L Trophy 2018.

Le 4L Trophy, qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit d’une course sur plus de 6.000 kilomètres de Biarritz à Marrakech ! Mais surtout, et c’est là que l’aventure est folle, c’est que ce ne sont que des 4L qui franchissent la ligne de départ.
 
Des centaines d’étudiants ont pour but d’acheminer des fournitures scolaires, du matériel de sport, mais également des denrées alimentaires aux enfants sud-marocains. Pour cette année 2018, ce sont 1.200 équipages entre 18 et 28 ans, qui ont pris la route. Une compétition pas comme les autres sur des airs d’aventure humaine et mécanique !
 
Mais, afin d’obtenir le matériel nécessaire ainsi que les finances pour remettre sur pied la fameuse 4L, les étudiants font appel aux dons financiers ainsi qu’au sponsoring. C’est sans une once d’hésitation que Menco a répondu présent à l’appel de Bérengère et Élise pour faire partie de l’aventure.
 

La course de Bérengère, Élise et Marcelle

C’est donc avec intérêt que tout l'équipe de Menco suivi la course de nos deux pilotes et de leur acolyte : Marcelle, la 4L. Les péripéties ont été nombreuses : joint de culasse, 4L bloqué, et des centaines de kilomètres engloutis dans le désert marocain avant d'atteindre la ligne d'arrivée.
 
Autant dire que leur périple peut être résumé par les mots : sable, cailloux et boussole !
Mais c’est avec joie que les filles sont arrivées après 10 jours de compétition à Marrakech, afin de pouvoir livrer tout ce qui composait le coffre de Marcelle.
 
Votre agence pour l'emploi Menco est fière d’avoir pu participer aux côtés de Bérengère et Élise à cette aventure humaine. Mais surtout, c’est un honneur d’avoir pu apporter notre pierre à l’édifice afin d’aider les enfants marocains à obtenir des fournitures grâce à l’association Enfants du désert.
 
Enfin, le plaisir a été entier de pouvoir suivre Bérengère et Élise pendant plusieurs mois : de leur préparation, à leur départ et surtout pendant la course. Elles ont fait preuve d’une dose énorme de bonne humeur de bout en bout.

Dans la même catégorie: