Fiche métier : chiffreur métreur



Parmi les emplois du bâtiment, la profession de chiffreur métreur est déterminante pour la bonne marche du chantier. Vos spécialistes en recrutement Menco vous en disent plus.

En lien direct avec l’architecte, le chiffreur métreur calcule et estime le coût d’une construction au plus juste. Il doit aussi évaluer le volume de matériaux dans le détail afin que le devis soit au plus proche de la vérité en termes de prix et de quantités. Voici les informations sur le métier de chiffreur métreur.

Chiffreur métreur : ses missions

La mission principale du chiffreur métreur consiste à évaluer le prix d’une rénovation ou d’une construction (bureaux, immeuble, maison, etc), en véritable économiste du bâtiment.

Pour cela, il s’appuie les indications fournies par l’architecte en charge du projet et sur les plans détaillés de celui-ci. Il relève aussi sur place les dimensions générales, les surfaces, les volumes, etc sur les chantiers. Cela lui sert entre autres pour estimer quels matériaux sont nécessaires à l’ouvrage et dans quelle quantité, ainsi que le volume d’heures de travail pour le réaliser.

Grâce à toutes ces informations, il rédige le cahier des charges, assure  la préparation et le suivi du chantier, ainsi que la gestion du budget alloué à celui-ci. Il contrôle ce budget durant toute la construction et s’assure qu’il ne dépasse pas les prévisions. Il effectue des ajustements budgétaires si des imprévus surviennent au cours du chantier.

La gestion de ce budget amène le chiffreur métreur à établir le planning du chantier et à le réorganiser en cas d’intempéries ou de contretemps. Il gère aussi les commandes non honorées, les pannes de matériel et tout ce qui, de manière générale, peut impacter le budget du chantier.

Intérim, CDD, CDI… Retrouvez nos dernières offres d'emploi dans le bâtiment et travaux publics BTP

 

Fort de toutes ces missions, dans certaines PME, le chiffreur métreur peut avoir de plus grandes responsabilités comme répondre aux appels d’offres ou encore être chargé de la prospection de clients.

Il peut être amené à exercer dans différentes structures, à savoir des cabinets d’architectes, des entreprises du bâtiment public, l’administration publique ou encore dans des bureaux techniques et des cabinets d’économistes de la construction.

Qui peut devenir chiffreur métreur ?

Pour être chiffreur métreur, il faut avoir le sens du détail, être rigoureux et autonome afin d’être précis et juste dans les devis et les estimations de matériaux.

Il faut aussi avoir un bon relationnel pour établir un lien de confiance avec les clients en plus d’avoir un bon sens de l’organision pour gérer les ouvriers et le planning.

Le chiffreur métreur doit bien sûr avoir des connaissances techniques solides en ce qui concerne l’aménagement des bâtiments et leur construction, mais aussi sur les nouveaux matériaux, les règles de conformité, etc. Il doit être polyvalent, réactif, précis et à l’affût du détail en plus de ses connaissances techniques irréprochables.

Il est indispensable pour lui de connaître et d’être parfaitement à l’aise avec l’outil informatique. Sa mobilité, ainsi que sa disponibilité et sa capacité à dialoguer font de lui un interlocuteur et un partenaire apprécié des divers intervenants sur un chantier.

Le chiffreur métreur est à la fois économiste, technicien et bras droit de l’architecte et du maître d’œuvre. C’est une pièce essentielle à la réalisation d’un chantier. 

Quelles études entreprendre ?

Pour devenir chiffreur métreur, il existe un bac pro de technicien d’études du bâtiment option études et économie, mais il faut savoir que les recruteurs ont tendance à embaucher des personnes ayant le bac +2 ou le bac +3. Ce niveau d’étude s’obtient avec un BTS études et économie de la construction, lui-même accessible après le bac STI2D spécialité architecture et construction ou un DUT génie civil construction durable, pour un niveau bac +2.

Pour le niveau bac +3, il vous faudra avoir une licence pro métier du BTP : bâtiment et construction, génie civil et construction ou performance énergétique et environnementale des bâtiments.

Ce métier est tellement complexe que vous pouvez aller jusqu’à un niveau d’étude de bac +5 avec notamment un diplôme d’ingénieur.

Carrière et emploi

En tant que chiffreur métreur votre carrière peut évoluer en quelques années d’expérience vers un poste de métreur vérificateur ou chef métreur. Cela consiste à vérifier le travail des chiffreurs métreurs, à vous assurer que le budget est parfaitement respecté et faire le lien entre le chantier et le siège de la société qui vous emploie.

Par ailleurs, il vous est possible de passer des concours afin d’intégrer la fonction publique ou de devenir chiffreur métreur spécialisé dans un secteur spécifique comme la métallerie, la maçonnerie, la menuiserie-charpente...

Photo Pexels

Qui peut devenir chiffreur métreur et quelles études entreprendre ?